Welcome to the forums. Please post in English or French.

You are not logged in.

#1 2003-06-23 06:08:34

Haykel MAROUANI
Guest
Registered: 2007-11-20
Posts: 0

Concept CO

pour utiliser HOMARD, je dois definir  le nouveau maillage juste avant la commande MACR_ADAP_MAIL avec la 'commande' CO (exemple: mail[Numero]=CO('mail_%d' % (Numero));
Est-ce qu'il y a de la documentation sur cette 'commande'? et est-ce que le fait de mailler via IDEAS ne m'oblige pas prendre cetraines precautions pour que Homard fonctionne bien?
Merci d'avance

Offline

#2 2003-06-24 10:08:15

Delphine NUNEZ GUAJARDO
Guest
Registered: 2007-11-20
Posts: 0

Re: Concept CO

Bonjour,
a priori il n'y a pas de documentation sur cette commande, par contre le test en exemple sur ce site (zzzz121a) fait appel à Homard. Cet exemple est l'un des
premiers tests ecrit en python, il est très bien commenté.
Je ne pense pas que le mailleur ait une influence quelconque sur le fonctionnement d'Homard.

Cordialement,
Delphine Nunez

Offline

#3 2003-07-01 17:11:05

Gérald NICOLAS
Guest
Registered: 2007-11-20
Posts: 0

Re: Concept CO

Bonjour.

Le mailleur n'a pas d'influence en soi. En revanche, la façon de mailler et de mettre en forme son calcul est importante pour de l'adaptation de maillage (ici avec HOMARD, mais cela est vrai pour toutes les techniques).

Il y a deux règles fondamentales à respecter dans la définition des conditions aux limites, des chargements, des post-traitements  :
1. ne jamais utiliser des numéros ni des noms de noeuds ou de mailles dans un jeu de commandes, mais toujours passer par des groupes.
2. utiliser des groupes de noeuds pour des informations ponctuelles, des groupes de segments pour des informations 1D, des groupes de TRIA pour des infos 2D, des groupes de TETRA pour des infos 3D.

Explications :
1. Au fil des adaptations, le maintien de la numérotation n'est absolument pas garanti ! Donc un chargement imposé sur une maille nommée peut se retouver en un autre endroit. En revanche, la notion de groupe est préservée : dans le maillage restitué par HOMARD le GROUP_MA 'BIDULE' rassemble des mailles qui définissent la même zone physique que le GROUP_MA 'BIDULE' du maillage avant adaptation.

2. Après adaptation, conformément à ce qui vient d'être dit, un GROUP_NO contient les noeuds qui sont aux mêmes endroits que le GROUP_NO d'avant l'adaptation. Donc ce sont les mêmes noeuds, ni plus, ni moins. Cela convient parfaitement pour définir le lieu d'un POST_RELEVE_T par exemple. De meme, vec un GROUP_MA, il y aura des mailles représentant la meme zone physique qu'avant. Exemple : en 2D, j'ai défini des segments pour tout le bord extérieur de mon domaine ; je crée un GROUP_MA avec ceux des segments qui représentent mon encastrement : FACE_IMPO =_F(GROUPE_MA='BORD',DNOR=0.0). Après adaptation, le contenu du groupe a peut-être changé, mais ses mailles représentent la même zone, donc la commande FACE_IMPO =_F(GROUPE_MA='BORD',DNOR=0.0) est toujours valable.
Il ne faut donc surtout pas utiliser de DDL_IMPO avec un GROUP_NO, sinon il y aura des trous !

En un mot, il faut revenir à physique du phénomène : une condition en dimension n doit s'exprimer avec des groupes d'entites de dimension n.

Pour avoir des explications plus détaillées (et surtout avec des croquis !), on peut se référer aux exposés de la dernière formation de base et au site spécifique à HOMARD :
http://www.code-aster.org/outils/homard

Merci.

Offline