enfr

Quoi de neuf dans le contact ?

29 septembre 2016

par M. Abbas, D. Kudawoo et G. Drouet ; EDF / R&D / AMA

Simulation d’emboutissage en 3D par la méthode LAC

Des changements importants sont intervenus dans la simulation du contact avec la version 13 de code_aster.

Vous avez dit contact ?

En premier lieu, certains utilisateurs ont pu constater la suppression de certaines méthodes, en particulier celles simulant le frottement.
En effet, avec l’arrivée à maturité de la formulation "continue", les méthodes historiques "discrètes" lagrangiennes, très peu robustes, ont été supprimées. Néanmoins les méthodes discrètes de type "pénalisation" ont été conservées, ainsi que les méthodes des contraintes actives et gradient conjugué projeté (pour le contact sans frottement). Ces méthodes sont toujours pertinentes pour les problèmes linéaires.

Pour les problèmes non-linéaires (plasticité, grandes déformations, etc), la méthode de choix reste la formulation continue, de loin la plus robuste.

Des avancées majeures pour le contact en quadratique

Enfin, une nouvelle méthode a fait son entrée dans code_aster, il s’agit de la méthode LAC (Local Average Contact), issue des travaux de recherche menés par Guillaume Drouet et Patrick Hild. Cette méthode fait partie de la famille des méthodes mortar et permet de résoudre de manière très précise les problèmes de contact avec maillages incompatibles, quadratiques, voire courbes.